Les différents statuts juridiques d’entreprises

DATE

28.05.21

En France, il existe plusieurs manières de déterminer le statut juridique d’une entreprise.

L’organisation que vous envisagez, les ressources dont vous disposez pour vous lancer, ou encore la manière dont vous souhaitez protéger vos actifs sont autant de points que nous partageons pour vous aider à faire votre choix.

L’entreprise individuelle et l’entreprise individuelle à responsabilité limitée 

 

Ces deux régimes sont étroitement liés, l’EIRL découlant de l’entreprise individuelle.

 

  • L’entreprise individuelle (EI)

L’Entreprise individuelle est le statut de la simplicité et de la flexibilité. Il n’y a pas de capital social, pas de statuts à rédiger, le compte professionnel n’est pas obligatoire et vous avez la possibilité d’opter pour le régime de la microentreprise

Le désavantage de cette option est le fait que votre patrimoine personnel n’est pas protégé en cas de faillite de l’entreprise.

 

  • Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL)

L’EIRL est un mélange des avantages de l’entreprise individuelle et de ceux de l’EURL que nous évoquerons ultérieurement. Le point différenciant est que votre responsabilité est limitée à votre patrimoine professionnel. De plus, vous pouvez choisir entre l’impôt sur le revenu (IR) et l’impôt sur les sociétés (IS).

Si vous choisissez l’IS, vous pourrez constituer une réserve non soumise aux charges sociales, ce qui est intéressant.

 

 

Société à responsabilité limitée et Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée

 

Comme pour l’EI et l’EIRL, la SARL et l’EURL sont étroitement liées.

Société à responsabilité limitée (SARL)

La SARL est encadrée par le code du commerce. La SARL offre :

  • une responsabilité limitée aux apports respectifs dans l’entreprise, 

  • aucun minimum de capital social

  • un fonctionnement simple

Il s’agit d’une personne morale (de 2 à 100 personnes) donc entraîne la rédaction de statuts. Les formalités de création sont plus importantes que pour les entreprises individuelles.

Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)

C’est la forme unipersonnelle de la SARL. Un seul associé qui peut bénéficier du régime de la microentreprise depuis la loi Sapin. Les inconvénients sont les mêmes que pour la SARL.

 

Société par actions simplifiée et Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle 

 

Société par actions simplifiées (SAS)

Intéressante pour les structures qui versent des dividendes ou prévoient l’arrivée d’investisseurs. Peu encadrée, ce statut offre plus de souplesse pour l’entrée des investisseurs et le versement des dividendes.

Les frais de créations sont importants et il y a obligation de nommer un commissaire aux comptes.

 

Société par actions simplifiées unipersonnelles (SASU)

La SASU est la forme unipersonnelle de la SAS créé en 1999. Il n’y a qu’un actionnaire dont la responsabilité est limitée à son apport dans la société. Les inconvénients sont les mêmes que pour la SAS.

 

Société par actions (SA)

La SA a été créée en 1967. Elle requiert 7 actionnaires pour les entreprises cotées en bourse et 2 pour celles qui ne le sont pas. Idéale pour les grands projets, les dividendes ne sont pas soumis aux charges sociales.

 

Toutefois, il y a quelques inconvénients à ce statut :

  • Les formalités de constitution sont lourdes

  • Il faut un capital social minimum de 37000 €

  • Le fonctionnement est de la structure est lourd

  • Il faut rédiger des statuts

  • La présence d’un commissaire aux comptes et d’autres organes est obligatoire

 

Société en nom collectif (SNC)

 

La SNC rend les associés solidairement et indéfiniment responsables des dettes sociales de l’entreprise. Les associés sont qualifiés de commerçants. Aucun capital minimum n’est requis, mais les associés peuvent réaliser différents types d’apport (en nature, numéraires ou en industrie).

En plus de la rédaction des statuts, le patrimoine personnel des associés n’est pas protégé. Cette forme juridique est rarement choisie. 

Plus

D’articles

Evolution des Titres-restaurant, les impacts pour les commerçants et les utilisateurs

Evolution des Titres-restaurant, les impacts pour les commerçants et les utilisateurs

50 ans après sa création, le Titre-restaurant a beaucoup évolué. Ce fameux carnet de « coupons papier » détachables qui permet aux salariés de payer leur repas, s’accorde avec l’avènement du numérique puisque ces Titres-restaurant papier existent désormais en deux versions dématérialisées, la première est monétique (format carte à puce) et la seconde est entièrement digitale (format application mobile).

Mobip vous conseille quelques outils de fidélisation

Mobip vous conseille quelques outils de fidélisation

Mobip vous conseille quelques outils de fidélisationDATE 19.08.22Tous les commerçants connaissent cet adage : Il coûte 3 à 6 fois moins cher de fidéliser un client que de le recruter. La fidélisation client est un processus engageant aux résultats prouvés, mais...

La DSP2 – On vous explique tout

La DSP2 – On vous explique tout

La DSP2 – On vous explique toutDATE 16.06.22Avant DSP2, la banque de votre acheteur ne pouvait authentifier ses clients que si vous déclenchiez une transaction 3D Secure avant le paiement. En d'autres termes, vous décidez seul d'autoriser ou non l'acheteur à accepter...

Lumière sur la facture électronique

Lumière sur la facture électronique

Lumière sur la facture électroniqueDATE 12.05.22À partir de juillet 2024 (auparavant janvier 2023), les entreprises assujetties à la TVA seront tenues d’envoyer leurs factures à destination du secteur public en format électronique. Entre juillet 2024 et janvier 2026,...

Le recouvrement par Carte bancaire par téléphone mobile

Le recouvrement par Carte bancaire par téléphone mobile

Le recouvrement par Carte bancaire par téléphone mobileDATE 18.02.22Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, sont concernées par le recouvrement. Lorsqu’on est indépendant, ou à la tête d’un petite entreprise, cette activité est vraiment chronophage. Pour...

Le paiement CB par QRcode pour le libre service

Le paiement CB par QRcode pour le libre service

Le paiement CB par QRcode pour le libre serviceDATE 04.06.21Les équipements en libre-service sont de plus en nombreux, et le règlement par carte bancaire est devenu une nécessité. Mais comment mettre en place ce service sans investir dans un terminal de paiement...

Le paiement par CB sur votre site internet

Le paiement par CB sur votre site internet

Mobip, le paiement par CB sur votre site internetDATE 19.10.21Quand on projette d'ouvrir une boutique en ligne, l'une des questions qui se pose rapidement concerne le paiement en ligne : comment intégrer très simplement et à faible coût le paiement par carte bancaire...

Mobip France

Immeuble Neo Systems
8-10 rue du bois sauvage
91000 EVRY.

www.mobip.fr

MOBIP

L'un de nos experts vous recontacte

On vous accompagne pour choisir la solution Mobip.

Rentrez vos informations de contact ainsi que quelques mots sur votre activité si vous le souhaitez.

Être rappelé