Les documents comptables indispensables pour un commerçant

Documents comptables

Au cours de chaque année fiscale, les entreprises doivent élaborer, tenir à jour et conserver soigneusement certains documents comptables, ceux-ci étant requis par les autorités fiscales en cas de contrôle.

Pourquoi faut-il établir et conserver les documents comptables ?

Il faut établir et conserver les documents comptables pour deux raisons. 

La première est d’abord dans l’intérêt de l’entreprise elle-même. En effet, elle pourra mesurer sa santé financière et faire des prévisions (se projeter). Les différents documents comptables donnent visibilité sur les transactions réalisées en faveur de l’entreprise ou en faveur d’autres structures.

Ensuite, établir et conserver les documents comptables lui permettront de répondre aux exigences légales en la matière. 

Documents comptables importants

1. Livre d’inventaire

Un inventaire est un document qui répertorie tous les articles passifs et actifs, indiquant pour chacun leur valeur et leur quantité à la date de l’inventaire. Ce document n’est plus obligatoire à compter du 1er janvier 2016, mais de nombreuses entreprises le produisent encore car il facilite les formalités liées à la fermeture d’un compte.

2. Livre-journal

Le livre-journal établit de façon chronologique les transactions effectuées au sein de l’entreprise. Il reprend la date de chaque opération, les comptes débités, ceux à créditer. 

Il est régi par l’article R123-174, qui dit ceci : « Les mouvements affectant le patrimoine d’une entreprise sont enregistrés au jour le jour pour un journal.

Tous les registres comptables indiquent l’origine, le contenu et l’affectation de chaque donnée, ainsi que les références au document d’accompagnement.

Les transactions de même nature, effectuées au même endroit et au cours de la même journée, peuvent être résumées dans un seul document d’accompagnement. »

3. Le grand-livre

Le grand-livre contient l’ensemble des comptes dans lesquels on enregistre toutes les transactions. Il fournit un aperçu des opérations de même nature. Il s’agit donc d’un journal de toutes les activités financières de l’entreprise. Désigne les contrôles fiscaux.

Depuis le décret n° 2014-1063 du 18 septembre 2014, le livre n’est géré que de façon dématérialisée.

4. Les comptes annuels

Les informations fournies par les livres comptables permettent d’avoir une image fidèle de la situation financière de l’entreprise.

l’article L123-12 du Code de commerce : « Tout commerçant doit établir des comptes annuels à la clôture de l’exercice au vu des enregistrements comptables et de l’inventaire. Ces comptes annuels comprennent le bilan, le compte de résultat et une annexe, qui forment un tout indissociable ».

Lors de la clôture des comptes, une entreprise doit être en mesure de se faire une image fidèle de sa situation financière. Cette règle ne s’applique pas aux microentreprises.

Le compte de résultat

Il résume tous les revenus et dépenses de l’année. Il est important d’estimer et communiquer le résultat d’exploitation et le résultat financier pour obtenir :

  • Le résultat courant
  • Le résultat net d’impôt

Bilan

Il s’agit d’une photo du patrimoine de l’entreprise. Il fait état des actifs et les passifs à la fin de l’année à la clôture de l’exercice :

Les actifs :

  • Les immobilisations 
  • Les stocks de marchandises 
  • Les créances 
  • L’état de la trésorerie

L’annexe comptable

C’est un document qui a pour vocation de commenter et compléter les informations disponibles sur le bilan ou le compte de résultat. Il fournit principalement des informations sur les évolutions susceptibles d’affecter les comptes de l’entreprise, en fournissant des informations plus détaillées pouvant affecter l’évolution du chiffre d’affaires, les événements qui ont affecté la vie sociale de l’entreprise, les arrangements entre l’entreprise et ses dirigeants.

Ces documents doivent être conservés 10 ans à compter de la date de clôture de l’exercice.

 

Plus

D’articles

Evolution des Titres-restaurant, les impacts pour les commerçants et les utilisateurs

Evolution des Titres-restaurant, les impacts pour les commerçants et les utilisateurs

50 ans après sa création, le Titre-restaurant a beaucoup évolué. Ce fameux carnet de « coupons papier » détachables qui permet aux salariés de payer leur repas, s’accorde avec l’avènement du numérique puisque ces Titres-restaurant papier existent désormais en deux versions dématérialisées, la première est monétique (format carte à puce) et la seconde est entièrement digitale (format application mobile).

Mobip vous conseille quelques outils de fidélisation

Mobip vous conseille quelques outils de fidélisation

Mobip vous conseille quelques outils de fidélisationDATE 19.08.22Tous les commerçants connaissent cet adage : Il coûte 3 à 6 fois moins cher de fidéliser un client que de le recruter. La fidélisation client est un processus engageant aux résultats prouvés, mais...

La DSP2 – On vous explique tout

La DSP2 – On vous explique tout

La DSP2 – On vous explique toutDATE 16.06.22Avant DSP2, la banque de votre acheteur ne pouvait authentifier ses clients que si vous déclenchiez une transaction 3D Secure avant le paiement. En d'autres termes, vous décidez seul d'autoriser ou non l'acheteur à accepter...

Lumière sur la facture électronique

Lumière sur la facture électronique

Lumière sur la facture électroniqueDATE 12.05.22À partir de juillet 2024 (auparavant janvier 2023), les entreprises assujetties à la TVA seront tenues d’envoyer leurs factures à destination du secteur public en format électronique. Entre juillet 2024 et janvier 2026,...

Le recouvrement par Carte bancaire par téléphone mobile

Le recouvrement par Carte bancaire par téléphone mobile

Le recouvrement par Carte bancaire par téléphone mobileDATE 18.02.22Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, sont concernées par le recouvrement. Lorsqu’on est indépendant, ou à la tête d’un petite entreprise, cette activité est vraiment chronophage. Pour...

Le paiement CB par QRcode pour le libre service

Le paiement CB par QRcode pour le libre service

Le paiement CB par QRcode pour le libre serviceDATE 04.06.21Les équipements en libre-service sont de plus en nombreux, et le règlement par carte bancaire est devenu une nécessité. Mais comment mettre en place ce service sans investir dans un terminal de paiement...

Le paiement par CB sur votre site internet

Le paiement par CB sur votre site internet

Mobip, le paiement par CB sur votre site internetDATE 19.10.21Quand on projette d'ouvrir une boutique en ligne, l'une des questions qui se pose rapidement concerne le paiement en ligne : comment intégrer très simplement et à faible coût le paiement par carte bancaire...

Mobip France

Immeuble Neo Systems
8-10 rue du bois sauvage
91000 EVRY.

www.mobip.fr

MOBIP

L'un de nos experts vous recontacte

On vous accompagne pour choisir la solution Mobip.

Rentrez vos informations de contact ainsi que quelques mots sur votre activité si vous le souhaitez.

Être rappelé